image bannière de l'article
Comprendre le viager

Comprendre le Viager et ses différentes formes

L’équipe Justager se donne pour objectif de vous faire comprendre ce qu'est le  Viager et ses différentes formes. En un article, nous vous expliquons tout ce qu'il faut savoir pour vous aider à faire le bon choix. Bonne lecture !

Comprendre ce qu’est le viager

Tout d’abord, le viager est comme nous aimons l’expliquer, une solution de financement solidaire et responsable du bien vieillir de nos seniors. Contrairement à ce que les gens pensent, c’est une solution très moderne et éthique. Le viager s’adapte au besoin des vendeurs avant tout. La baisse généralisée des retraites et l’augmentation du coût de la vie diminue le pouvoir d’achat des retraités. Le viager permet de compléter sa pension sans changer de lieu de vie, car le vendeur conserve la jouissance du bien.

Qu’est-ce que le viager pour le vendeur ?

Le viager est avant tout une vente qui porte sur un bien immobilier (appartement, maison, murs commerciaux, etc…). Cette vente possède les mêmes formalités que s’il s’agissait d’une vente traditionnelle. C’est-à-dire avec signature d’un compromis de vente ou sous seing privé devant être validée auprès d’un notaire. Il permet au vendeur, qui est une personne âgée, de se constituer un complément de retraite jusqu’à la fin de ses jours. Complément de retraite qui sera régulièrement revalorisé et qui bénéficiera, en outre, d’une fiscalité avantageuse. De plus, si les parties choisissent un viager occupé, le vendeur pourra rester dans un environnement qui lui est familier le plus longtemps possible. Vendre en viager, c’est aussi augmenter ses chances de vendre son bien.

Pourquoi l’acheteur choisit-il d’investir en viager ?

Le viager est une belle opportunité pour un acheteur car il lui permet d’obtenir le bien, sauf exception, pour moins cher que sa valeur initiale.  Il offre à l’acquéreur, outre l’opportunité de sécuriser son avenir et celle de sa famille, la possibilité d’acquérir un bien immobilier avec une mise de fonds réduite. En particulier, en achetant un viager occupé, formule qui lui permet de doubler en capital son investissement. Certaines possibilités sont même offertes aujourd’hui pour l'acheteur, il peut faire un emprunt, il peut définir une durée limitée, il peut ne pas payer de rente, il peut occuper ou non le bien, il peut par conséquent le louer pour obtenir des revenus locatifs. En bref, le viager offre au vendeur les mêmes possibilités pour l’acheteur qu’un achat immobilier classique pour un prix inférieur en échange d’un risque limité. Vous souhaitez connaître le vocabulaire du viager ? Nous vous conseillons le glossaire du viager disponible en cliquant ici. Comme précisé précédemment, le viager est moderne et évolue avec son temps. Différentes formes de viager sont disponibles en France et nous allons vous expliquer brièvement ces dernières.

Les différentes sortes de Viager

Le viager avec rente

En choisissant de vendre son viager avec rente, le vendeur choisit la formule traditionnelle de la vente en viager. Lors d’une vente en viager, l’acheteur verse une rente à vie au vendeur. Cette rente s’appelle la rente viagère et elle est versée jusqu’au décès de la personne qui en bénéficie. Cette rente peut être complétée par un bouquet initial qui représente la mise initiale que l’acheteur doit verser au vendeur pour officialiser la vente. Le montant du bouquet et de la rentre suivent un barème strict, il convient de se rapprocher d’un expert en viager pour faire expertiser la valeur viagère de votre bien.

Le viager libre

En choisissant de vendre en viager libre, le vendeur choisit de ne pas rester dans son domicile. C’est-à-dire qu’il doit céder l’usage du bien à l’acquéreur qui pourra y vivre ou le louer. Le viager libre est moins favorisé que le viager occupé car les propriétaires souhaitent conserver leur droit d’usage. Cependant, le viager s’avère être un investissement immobilier intéressant. Que ce soit pour la vente d’une résidence secondaire, d’un appartement ou de locaux commerciaux. Mais aussi, si la personne souhaite poursuivre sa vie dans une maison de retraite ou un ehpad et qu’elle ne possède plus d’intérêt à conserver l’usage de son bien et devoir en assurer l’entretien.

Le viager occupé

En choisissant de vendre en viager occupé, le vendeur choisit de rester dans un environnement qui lui est familier le plus longtemps possible, c’est-à-dire son domicile. La vente en Viager Occupé est la plus répandue en France, plus de 80% des français la favorise chaque année. Concrètement, elle permet au propriétaire du bien immobilier de vendre en conservant le droit d’usage et d’habitation pour le restant de sa vie et à l’acheteur de profiter d’une décote substantielle, c’est-à-dire un prix d’acquisition plus avantageux.

La vente en nue propriété (nommée à tord le viager sans rente)

Tout d'abord, nous précision que le viager sans rente est un abus de language car il ne s'agit pas ici d'une vente en viager mais d'une vente en nue propriété. En choisissant de vendre son bien sans rente, le vendeur choisit de ne recevoir qu’un paiement (bouquet) lors de la signature et de ne pas recevoir de mensualités. Cette mise initiale est plus importante que celle d’un viager avec rentes. Lors d’une vente en viager sans rente, le vendeur ne touchera donc qu’un seul montant nommé le bouquet initial. Le montant de ce dernier est calculé grâce à un barème utilisant la valeur vénale du bien (ou marchande) et la valeur du droit d’usage et d’habitation (DUH) calculée en fonction de l’âge du vendeur et de son espérance de vie. Comme lors d’une vente en viager “classique”, le vendeur n’a plus qu’à payer les charges locatives et les taxes d’habitation.

Vente à terme

Il s’agit d’une offre complémentaire au viager mais qui n’en porte pas le nom. La vente à terme consiste à acheter un bien immobilier (maison, appartement etc…) en échelonnant son paiement pendant une durée déterminée à l’avance (exemple 15 ans). Le bien peut être occupé ou libre tout comme pour le viager. L’acheteur acquière le droit de propriété dès la signature de l’acte chez le notaire. Mais celui-ci ne devient propriétaire que lorsqu’il a terminé de payer ses mensualités. Le paiement est donc différé via des mensualités et il y a généralement un apport initial à fournir. L’acheteur bénéficie donc d’un crédit vendeur et il n’y a pas de notion d’âge comme pour le viager.

Notre conseil en tant que plateforme viagère et expert du secteur 

Avant de mettre en vente un bien en viager, il est nécessaire de faire appel à un spécialiste afin de valider le réalisme de votre projet et de choisir la meilleure forme de viager dans ses aspects juridiques, financiers et commerciaux. Sachez que la recherche d’un acheteur solvable peut demander plusieurs mois sinon plusieurs années. Passer par un professionnel vous assure de ne pas avoir de déconvenues et de vendre plus rapidement.

Auteur : Brigitte

Blog

Vous aimerez aussi

Tous nos articles
Image illustrative de l'article "C’est quoi le viager ?"
Comprendre le viager Vidéos

C’est quoi le viager ?

Le Viager : une solution humaine pour vendre votre bien immobilier et rester…

Image illustrative de l'article "Le viager permet de déshérité des enfants ou de la famille proche ?"
Comprendre le viager Vidéos

Le viager permet de déshérité des enfants ou de la famille proche ?

Quand vous vendez un bien immobilier, quel que soit le dispositif, que ce soit…

Image illustrative de l'article "Peut-on faire des travaux dans une maison en viager ?"
Comprendre le viager Conseils Vidéos

Peut-on faire des travaux dans une maison en viager ?

Après la signature d’un contrat de vente en viager, la question de…

Image illustrative de l'article "C’est quoi le DUH ?"
Conseils Vidéos

C’est quoi le DUH ?

Droit d’Usage et d’Habitation (DUH) : Vivre sereinement chez soi…

Image illustrative de l'article "Que se passe-t-il si l’acheteur décède avant le vendeur en viager ?"
Conseils Vidéos

Que se passe-t-il si l’acheteur décède avant le vendeur en viager ?

Lorsque vous vendez un bien en viager, vous vous engagez à recevoir une rente…

Image illustrative de l'article "Qui paie les charges de copropriété ?"
Conseils Vidéos

Qui paie les charges de copropriété ?

Vente en viager et charges de copropriété : qui paie quoi ? Vous envisagez de…

Image illustrative de l'article "Que se passe-t-il si un vendeur en viager décède immédiatement après la vente ?"
Comprendre le viager Vidéos

Que se passe-t-il si un vendeur en viager décède immédiatement après la vente ?

Viager et règle des 20 jours : comprendre les implications pour…

Image illustrative de l'article "Qu’est-ce que le Viager libre ou le viager occupé ?"
Comprendre le viager Vidéos

Qu’est-ce que le Viager libre ou le viager occupé ?

Le Viager : une solution innovante pour la transmission de votre patrimoine…

Image illustrative de l'article "Quelle est la différence entre un viager libre et un viager occupé ?"
Comprendre le viager Vidéos

Quelle est la différence entre un viager libre et un viager occupé ?

Lorsqu’il s’agit de vendre un bien immobilier, les vendeurs ont…